• Sophie CROIGER

INTERVIEW D’AUBÉRIE FRESQUET, UNE CHIROPRACTEUR INSPIRANTE

Mis à jour : mai 5



Pour cette deuxième interview, j’ai décidé d’interviewer ma chiropracteur Aubérie Fresquet qui a un cabinet à Boulogne-Billancourt. Étant moi-même une adepte des réajustements réguliers en chiropraxie depuis des années je me devais d’interviewer sur mon blog une experte dans le domaine car une bonne posture est complémentaire à une bonne nutrition. Elle prend soin de ma posture ainsi que celle de ma moitié depuis un long moment et surtout elle prend soin de mes cervicales comme personne.


Au-delà d’être excellente chiropracteur, Aubérie Fresquet est une magnifique personne comme j’ai rarement vu dans le métier. Elle est passionnée par l’humain, elle est pédagogue, elle est humble, honnête et intègre. Je voulais mettre en lumière cette magnifique pépite.


Dans cette interview, Aubérie Fresquet nous parle de la chiropraxie, de son métier de chiropracteur, l’importance d’avoir une bonne posture et nous donne des conseils pour en prendre soin au quotidien.


Pourriez-vous vous présenter brièvement et en dire un peu plus sur vous ?

Je m’appelle Aubérie Fresquet, je suis Chiropracteur et j’ai été Diplômée en 2016, de l’Institut Franco-Européen de Chiropraxie..


Comment êtes-vous devenue chiropracteur ?

Ce qui m’a passionnée dans ce métier, c’est cette écoute auprès des patients, et le fait d’apporter du bien-être, que cela soit en préventif ou en curatif. Je suis allée dans l’École privée IFEC : Institut Franco Européen de Chiropraxie, qui a été créée en 1984. Les études durent 6 ans, j’ai été diplômée en 2016.

En quoi consiste la chiropraxie exactement et quels sont les fondements ?

La Chiropraxie est une profession de la santé manuelle qui travaille sur les systèmes articulaires, musculaires et neurologiques. Elle vise à la prévention, au diagnostic et au traitement des troubles de l’appareil locomoteur, de la colonne vertébrale, des membres inférieurs et supérieurs, et de leurs effets néfastes sur la santé humaine. Les différentes techniques utilisées, avec ou sans manipulations, permettent de prendre en charge le patient dans sa globalité. Le chiropracteur cherche à diminuer les stress affectant le corps qu'ils soient mécaniques, émotionnels, énergétiques, viscéraux ou encore métaboliques. Le chiropracteur est un thérapeute de première intention formé à détecter et traiter durablement la cause primaire de vos symptômes.


L’exercice de la chiropraxie est-il officiel ?

La chiropraxie est reconnue en France par le ministère de la santé par la loi du 4 mars 2002, c’est une profession encadrée et réglementée par des textes de loi qui définissent le cadre de formation et le champ de compétence de la profession.


À qui s’adresse la chiropraxie ?

La Chiropraxie s’adresse à tout le monde :


• Bébé,

• Enfant,

• Adulte,

• Femme enceinte,

• Senior,

• Sportif


Pourquoi aller consulter un chiropracteur ?

Tout d’abord, vous pouvez consulter afin de prévenir les troubles musculo-squelettiques.

Ensuite, d’un point de vue curatif, je vais énoncer quelques motifs pour consulter :

• Problème au niveau de la mâchoire

• Migraine/céphalée

• Douleurs au niveau des cervicales/problème de mobilité cervicale/torticolis/névralgie cervico-brachiale

• Douleur/tendinopathie/entorse et autres, au niveau des membres supérieurs et inférieurs

• Problèmes d’épaules, de coudes, de poignets, de hanches, genoux, ou bien chevilles

• Douleur thoracique/névralgie intercostale

• Lumbago/lombalgie/sciatalgie/hernie discale

• ETC…

Et encore bien d’autres raisons, il ne faut pas hésiter à appeler un chiropracteur et lui parler de ce que vous avez, il pourra ainsi vous informer s’il peut vous prendre en charge ou pas et au mieux vous rediriger vers le meilleur thérapeute. Notre rôle est aussi d’accompagner les patients.


En quoi la chiropraxie a-t-elle une action préventive?

Avant de répondre à la question, il est important de savoir que le corps, grâce au système nerveux, a une capacité de s’adapter au quotidien, à l’environnement. Cependant, l’accumulation de trop de stress, de fatigue et autres facteurs, le corps atteint un seuil, qui va entraîner une perte de cette capacité d’adaptation. Perte, qui laissera place à l’installation progressive de compensations. Compensations, qui peuvent entraîner des manques de mobilités sur certaines zones, et donc engendrer des symptômes et des douleurs. L’action préventive va donc devancer ces compensations et ces manques de mobilité qui s’installent progressivement. La prévention va entretenir le corps.


Quelles sont les contre-indications à des réajustements en chiropraxie ?

Il y a effectivement beaucoup de choses qui doivent nous mettre en alerte :


Douleur type non mécanique (fracture, pathologies néoplasiques…)

Historique du patient : Exemple : Antécédent de cancer métastasé, Artériosclérose, Ostéoporose etc…

Altération de l’état générale : Exemple : une fatigue générale présente depuis quelques temps, diminution ou perte de l’appétit du patient, perte de poids inexpliquée

Restriction sévère et persistante mobilité : suite à une grosse chute, un accident de la voie publique (voiture, scooter, vélo etc…)

Apparition soudaine signes neurologiques

Traumatisme : Exemple : un accident de voiture, fractures

Voilà pourquoi l’anamnèse dure un certains temps. Nous posons des questions adaptées afin de connaître au mieux le patient. Les imageries sont d’ailleurs capitales.


En quoi les réajustements en chiropraxie peuvent être bénéfiques pour les femmes enceintes et après l’accouchement ?

Le rôle d’un chiropracteur pour une femme enceinte est d’écouter, rassurer, soulager et de conseiller. L’importance d’un traitement pour une femme enceinte est tout simplement parce qu’elle est enceinte. Il faut libérer toutes les interférences qui pourraient s’installer progressivement au niveau des systèmes neuro-musculo-squelettiques tout au long de la grossesse. L’accouchement est un traumatisme que cela soit pour l’enfant ou pour la mère, il est donc important d’avoir un suivi afin de pourvoir le bon fonctionnement des différents systèmes.


En quoi la chiropraxie peut être bénéfique pour les bébés, les enfants et les adolescents ?

La chiropraxie peut être préventive aussi pour les bébés, les enfants et aussi les adolescents. Mais d’un point de vue curatif, je vais énoncer quelques motifs de consultation :

Bébé :


• Colique,

• Troubles au niveau du sommeil,

• Problème par rapport à la succion,

• Frein de la langue et labiale

• Etc…



Enfants, Adolescents :


• Scoliose

• Suivis sportifs

• Même motifs que pour les adultes



Comment la chiropraxie peut-elle booster notre immunité ?

Le Système immunitaire suit l’activité du système nerveux. Il y a une interaction en permanence entre les deux systèmes. Au niveau du système immunitaire, il y a deux catégories d’immunité : Immunité innée et Immunité acquise.

L’Innée est l’élément le plus primitif, elle correspond à la première ligne de défense de l’organisme contre les agents pathogènes (via barrière physique, chimiques et cellules tueuses), et créera la réaction inflammatoire.

L’Acquise englobe différents types de cellules capables de reconnaître un pathogène spécifique afin de déclencher une attaque ciblée. Tous les facteurs comme le stress, la fatigue ne sont pas sans conséquences sur l’état de santé. La répercussion de ces facteurs sur l’organisme n’est autre que l’affaiblissent de celui ci. L’Ajustement stimule le système nerveux qui stimule le système immunitaire


En quoi la chiropraxie peut aider à mieux respirer et donc à avoir une meilleure oxygénation ?

Le Thorax est composé de :


• Les vertèbres thoraciques,

• Les côtes

• Le sternum

• Les épaules via clavicules,

• Le diaphragme etc…

Beaucoup d’éléments sont nécessaires pour la respiration, il faut donc une bonne mobilité et coalition entre chaque composant. Bonne mobilité, donc bonne respiration, donc bonne oxygénation...


En quoi la chiropraxie est-elle bénéfique pour les sportifs ?

Elle est bénéfique pour l’optimisation des performances. La pratique d’un sport peut engendrer des dysfonctionnements douloureux et/ou des déséquilibres imperceptibles, responsables par la suite de blessures. Il est donc nécessaire d’avoir un suivi régulier pour prévenir ces dysfonctionnements et optimiser le temps de récupération après de petites blessures.


Quelles sont les différences entre la chiropraxie et l’ostéopathie ? (beaucoup de personnes ne savent pas les différences entre les deux)

Il y a environ 70000 ostéopathes exerçant en France, pour une quarantaine d’écoles d’ostéopathie. L’ostéopathe prend en charge les troubles tissulaires et crânio-viscéraux. Versus 1500 chiropracteurs qui sortent tous de la même école : l’IFEC. Le chiropracteur se sert des ajustements au niveau de la colonne vertébral qui protège la moelle épinière et donc le système nerveux, qui fait la jonction entre le cerveau et l’ensemble des systèmes. J’ai été agréablement surprise de voir la kinésiologie dans la pratique de la chiropraxie.


J’ai été agréablement surprise de voir la kinésiologie dans la pratique de la chiropraxie. Pourriez-vous nous en dire plus à ce sujet ? En quoi cela vous aide dans votre pratique ?

La kinésiologie appliquée inventée par Georges Goodheart, chiropracteur dans les années 1960 est une technique qui sert d’outil au chiropracteur afin de cibler différents maux ou lésions et de les traiter le plus précisément possible. Elle s’attache au bien-être global de la personne en tenant compte des aspects physiques,émotionnels et chimiques.


Dans les pays Anglophones (États-Unis, Australie, Angleterre) la chiropraxie est très bien connue et valorisée en comparaison avec la France ou d’autres pays. Pourquoi à votre avis?

Cette discipline a été créée aux États-Unis en 1895 par DD Palmer. Il y a actuellement 70000 chiropracteurs aux USA. Les États-Unis sont le berceau de cette profession. L’IFEC (Institut Franco-Européen de Chiropraxie) est née en 1984 en France et n’a formé sur les 20 premières années que peu de chiropracteurs. Actuellement nous sommes un peu plus de 1700 chiropracteurs en France. Depuis que la profession est reconnu légalement par l’État il y a de plus en plus de jeunes qui se forment à cette profession (180 à 200 diplômés par année).


Beaucoup de personnes ont peur de tester la chiropraxie par peur que cela soit trop violent, trop fort, que cela soit douloureux ou par rapport au fameux «crac». Que pourriez-vous dire à ce sujet pour rassurer les gens ? Qu’est-ce que le fameux « crac » et est-il nécessaire de faire craquer chaque personne ?

Quand une articulation est mise en tension, le gaz (air) présent dans l’articulation va se concentrer pour ensuite se disperser d’un coup. Cette évacuation subite de ce gaz va donner ce bruit « crac » que l’on appelle une cavitation. Comme cette cavitation correspond à l’évacuation de gaz dans l’articulation, il n’y a pas forcement de nécessité de faire craquer. Vous pouvez entendre un « crac » au niveau de la nuque tout simplement parce que vous avez bougé la tête. Le crac n’est pas important, c’est plutôt le fait de redonner de la mobilité à une articulation pour son bon fonctionnement qui est nécessaire...


Ce que vous appréciez le plus dans votre métier?

Ce que j’apprécie le plus c’est d’être au contact des gens, d’être là pour eux, de les aider, et de leur apporter du bien-être, c’est ce qui m’a tout de suite plu dans ce métier.


Ce que vous appréciez le moins dans votre métier?

Ce que j’aime le moins c’est d’être assimilé à ce fameux « CRAC ». C’est assez agaçant, car nous nous adaptons à chaque patient et surtout notre discipline est bien plus qu’un simple « crac ».


Quel est ou quels sont les domaines de prédilection qui vous intéressent le plus en chiropraxie ?

La chiropraxie s’adresse du nourrisson aux seniors en passant par les plus grands sportifs (Usain Bolt, Tiger Woods pour ne citer qu’eux). Je prends donc en charge tous les patients qui souhaitent venir au cabinet.


Avez-vous un modèle, un mentor en chiropraxie qui vous inspire ?

J’aime beaucoup ces chiropracteurs, j’essaye de m’inspirer d’eux :


• Jean Pierre Meersesman

• Valérie Klingelschmitt

• Gilles Duteil

• Piet Sieru


Avez-vous une devise dans la vie ?

« carpe diem ». La devise latine qui signifie : « cueille le jour présent sans te soucier du lendemain ».


Quel est votre meilleur souvenir professionnel en chiropraxie ?

Je n’ai pas de souvenir en particulier. Tous les patients qui viennent me voir au cabinet sont de bons souvenirs car je suis là pour eux. Et j’aime les voir repartir avec un sourire ou qu’ils me disent : « c’est extra ce que vous faites, ça me fait un bien fou ! ».


Quels sont les facteurs qui favorisent une mauvaise posture ?

Les positions prolongés et statiques, auxquelles on ne fait pas attention. Par exemple, au travail derrière son bureau, souvent parce que le poste de travail n’est pas bien adapté. Et la sédentarité, le fait de ne pas bouger n’aide pas le corps à avoir une bonne posture.


Quelles sont les meilleures positions pour dormir pour ne pas impacter négativement sa posture ?

Les positions sur le coté et sur le dos, sont de bonnes positions, permettant un repos total des disques intervertébraux. Les disques sont principalement composés d’eau, la nuit ils peuvent récupérer toute l’eau qu’ils ont perdu dans la journée.


Avez-vous des conseils pour les personnes qui travaillent beaucoup au bureau et sur leur ordinateur ? (astuces, conseils, exemples de posture)

Oui pour prendre soin de son dos, il est nécessaire de faire attention a sa posture et éviter les attitudes vicieuses :

• Rentrer son ventre

• Redresser son dos

• Vérifier régulièrement que son dos ait une bonne posture

• Vous pouvez aussi de temps en temps dans la journée, vous observer dans le miroir afin de savoir comment vous vous tenez au niveau de votre cou et de votre dos. Et surtout ce qui est important quand vous travaillez derrière un bureau c’est de vous lever régulièrement, afin de vous dégourdir.


Avez-vous des conseils pour celles et ceux qui sont toujours sur leur téléphone afin que cela impacte le moins possible la posture et les cervicales ?

Il est évident que l’ordinateur et le téléphone portable engendrent des mauvaises postures, car les personnes consultant leur téléphone, ont tendance à être voûtées au niveau du dos avec la tête penchée en avant. Les mauvaises positions statiques et prolongées donneront potentiellement des douleurs au niveau de la zone concernée. Il faut essayer d’être conscient de sa posture. Un téléphone portable qui sera plus à la hauteur de vos épaules quand vous le regarderez, permettra de moins penchez votre tête en avant, permettant donc aux cervicales de se reposer.


Quels sont les meilleurs sports selon vous pour maintenir une bonne posture ? (en plus des réajustements)

Tous les sports sont bons à condition qu’ils vous plaisent ! Mais le Pilate, le yoga et le gainage permettent un travail des muscles en profondeur, agiront sur la santé globale des individus, apportant énormément de bienfaits.




Faîtes-vous du sport et si oui lequel ?

Oui, j’essaye de faire 3 séances de sport par semaine: musculation, course à pied, yoga et vélo.


Faites-vous attention à votre alimentation et votre hygiène de vie ?

Oui bien sûr, il faut faire attention (même si ça m’arrive de faire quelques petits écarts parfois ;). Nous devons avoir une vision globale du corps, c’est-à-dire, qu’il faut regarder le côté mécanique, chimique, et psychologique. Et ce côté chimique, dépend de notre alimentation d’où l’importance de consulter une Nutrithérapeute.


L’avenir rêvé pour la chiropraxie en France selon Aubérie ressemblerait à quoi ?

Que cette magnifique profession gagne en popularité !


Quel chiropracteur serez-vous dans dix ans ?

Je me vois avec un cabinet bien développé. Et Je souhaiterais pour le futur une mise en place d’atelier accompagnant les femmes enceintes et les jeunes mamans afin de les accompagner au mieux.


Aimeriez-vous exercer votre métier dans un autre pays ?

A la fin de mes études, j’ai effectué une mission humanitaire au Népal pendant 2 mois. Via cette mission, nous allions dans plusieurs villages, ou nous mettions en place des cliniques éphémères avec comme thérapeutes : des kinésithérapeutes et des chiropracteurs. Ce fut une expérience extraordinaire ! Actuellement, je me concentre sur le cabinet que j’ai ouvert il y a 3 ans, je n’ai donc pas le projet d’aller exercer a l’étranger.


Avez-vous des conseils à donner à (un)e jeune qui désire exercer cette profession ?

Tout d’abord je l’invite à venir au cabinet pour me poser des questions. A se faire traiter en chiropraxie. Et si jamais elle recherche un métier qui permet d’exercer et de soulager un grand panel de pathologie avec ses mains alors ce merveilleux métier est fait pour vous !!!


Comment se déroule une consultation de chiropraxie concrètement ?

La première consultation est la plus longue, car j’effectue une anamnèse qui correspond à une enquête me permettant d’établir un diagnostic de travail, je pose donc énormément de questions. Ensuite, j’effectue un examen clinique et des manœuvres orthopédiques qui me permettent de confirmer mon diagnostic. Et la dernière phase, le traitement du patient, où j’utilise des ajustements vertébraux et des mobilisations articulaires.


Combien coûte une séance de chiropraxie ?

Ma première consultation coûte 65 euros, le suivi 55 euros.

Tarif pour les 0 à 18 ans : 50 euros


Certaines mutuelles peuvent-elles prendre en charge une certaine partie des séances de chiropraxie ?

Oui ! Il existe plus de 200 mutuelles qui remboursent les soins chiropratiques.


À quelle fréquence doit-on voir son chiropracteur (aussi bien en curatif que préventif) ?

Pour une prévention, un petit check-up 2-3 fois par ans est très bien. Pour le côté curatif tout dépend du patient, nous sommes tous différents. Notre temps de récupération n’est pas le même, ce qui change donc le nombre de consultation.


Comment les gens peuvent-ils prendre rendez-vous avec vous ?

Vous trouverez mes coordonnées sur Google. Je suis aussi sur Doctolib.



Aubérie FRESQUET D.C.CHIROPRACTEUR

21 Rue Des Peupliers

92100 Boulogne Billancourt

06.07.87.07.39


Pour prendre rdv directement sur Doctolib avec Aubérie Fresquet


Retrouver Aubérie Fresquet sur Facebook

© 2020 - Agence close-up  - Tous droits réservés

LOGO INSTA PNG gris fonce.png

Contact : +33 06 27 61 64 63

facebook logo png noir.png